MENU

Japan Samurai - Toyotomi Hideyoshi (Internationnal Version)

DID Dragon in Dream

Japan Samurai - Toyotomi Hideyoshi (Internationnal Version)

Disponibilité : Rupture de stock

Numéro produit : 886

Référence : S70004B

Type : Figurines complètes

Nationalité : Japon

Période : Moyen Âge

Me prévenir lorsque cet article est à nouveau disponible


Cet article n'est plus disponible
Il est possible que nous ayons un réapprovisionnement de cet article, cependant, nous n'avons aucune date ni aucune garantie que ce soit la cas.

Me prévenir lorsque cet article est en déboîtage

Ajouter à ma liste de souhaits

Vous devez être connecté : Connexion

Prévenir un(e) ami(e)

Détails

Hideyoshi Toyotomi est né en 1536 et mort le 18 septembre 1598. Il est le deuxième des trois unificateurs du Japon pendant la période Sengoku. Ces unificateurs sont, dans l'ordre, Nobunaga Oda, Hideyoshi Toyotomi (aussi nommé Hashiba), et Ieyasu Tokugawa (pour plus d'informations à ce sujet, voir l'article shoguns de transition).
Daimyo et homme de guerre au destin exceptionnel, il vécut durant les ères de Muromachi (室町時代 1336 – 1573) et surtout de Momoyama (桃山時代 1573 – 1600). Le terme Momoyama (la colline au pêcher) vient du lieu où il fit construire son dernier château. Il craignait plus l'oubli que la mort. Il fit rédiger sa propre histoire de son vivant jusqu'en 1592 où son destin sembla cesser de lui être favorable. Parti de condition modeste, il va atteindre le pouvoir absolu sur l'ensemble du Japon (日本) qu'il va unifier puis tenter de pacifier.

Arrivée au pouvoir
Le 21 juin 1582, Nobunaga disparaît : un de ses vassaux, Mitsuhide Akechi, profite d'une halte de Nobunaga dans le temple Honnô-ji et de la faiblesse de son escorte pour se révolter contre lui et l'obligea à se faire seppuku dans le temple en flamme. Nobunaga venait d'investir les possessions des Takeda et s'apprêtait à rejoindre Toyotomi, qui faisait campagne dans l'ouest et avait demandé des renforts. Rentré d'urgence de Chine (Chûgoku 中国), Hideyoshi tua Mitsuhide lors de la bataille de Yamasaki après lui avoir infligé une lourde défaite.
La popularité d'Hideyoshi s'accrut mais cela ne suffit pas à faire de lui l'héritier du pouvoir, que se disputait les lieutenants de Nobunaga, dont Ieyasu.
En 1583, il entra en concurrence avec Ieyasu dans la lutte pour le pouvoir. Il vainquit d'abord Katsuie Shibata. En 1584, il affronta les troupes coalisées du fils de Nobunaga et d'Ieyasu à Komaki et à Nagakute. Enfin, ce fut le tour des moines guerriers de Negoro. Ieyasu, en fin politicien, préféra s'en arrêter là et décida de se soumettre à Hideyoshi, qui devient le maître incontesté. La cour impériale lui donna le nom Toyotomi et il devient ministre des affaires suprêmes.

Règne
En 1587, il mena une campagne militaire victorieuse dans le Kyūshū contre Yoshihisa Shimazu, le puissant daimyō de Satsuma (partie du Kagoshima actuel). Il décida, la même année, l'interdiction du christianisme et expulsa les missionnaires jésuites tout en confisquant le port florissant de Nagasaki qui leur avait été attribué par son prédécesseur. À son retour à la capitale, il renforça le pouvoir des bushi en prohibant les armes chez les paysans (le katana-kari 刀狩り) et en réalisant des inspections cadastrales avec des mesures du sol. Les fondations du bakufu (gouvernement militaire) et des han (fiefs des daimyō) étaient posées. Seul le Kantô (régions de l'est) lui résistait encore : celui-ci fut soumis en 1590. L'unification du pays était achevée. En 1592, il céda la place à son fils adoptif, Toyotomi Hidetsugu, et prit le titre de Taikō (titre honorifique donné à un kampaku en semi-retraite, qui exerce toujours la tutelle de son successeur).
La dernière étape de l'unification du Japon fut le siège d'Odawara, en 1590. 200 000 hommes menés par Hideyoshi Toyotomi en tinrent le siège. Au bout de trois mois, les troupes s'infiltrèrent. Les dirigeants du Clan Hojo se firent seppuku.
Les deux tentatives d'invasion de la Corée en 1592 et en 1597 (la guerre Imjin) échouèrent et son projet d'envahir la Chine ne verra jamais le jour.
En 1593 naquit son second fils, Hideyori. Hideyoshi accusa son fils adoptif, Hidetsugu, de trahison pour donner le pouvoir à Hideyori. Hidetsugu, déshonoré, se fit seppuku.
Sentant sa fin proche et ayant peur pour la vie du jeune enfant qu'était Hideyori, Hideyoshi confia l'avenir de l'enfant qu'il avait désigné comme héritier exclusif aux cinq sages (gotairô, 五大老), ses grands conseillers dont Ieyasu qui prendra le pouvoir peu après la bataille de Sekigahara en 1600.

Commentaires
jean bordais le 01/05/2013 Acheteur vérifié
magnifique figurine samourai et toujours une livraison rapide et un emballage traité avec sérieux. merci et a bientôt .jean
David PARASC... le 04/01/2013 Acheteur vérifié
très belle figurine de très bonne qualité

Poser une question

Articles similaires
Ces articles peuvent vous intéresser
Historique
Les derniers produits que vous avez consultés